louvre une deux

Le Louvre invisible
de (, 80 min)
Thématiques : ,

Dans les coulisses du musée le plus visité du monde, 2 300 employés veillent sur l’accueil des visiteurs et la protection de 35 000 œuvres d’art.
En filmant ce quotidien organisé autour de règles et de rituels, de jour comme de nuit, et en pénétrant dans le réseau de salles et de couloirs souterrains, ce documentaire révèle la face cachée du Louvre.
Lire la Suite

mer belle une

Mer belle à agitée
de (, 52 min)
Thématiques : ,

Une fois par mois le Tipasa fait la navette entre Marseille et Alger. Sur ce vieux car-ferry mille personnes se côtoient dans un univers clos où le temps et les règles semblent suspendus. On n’est plus en Algérie et pas tout à fait en France. Les langues se délient, les expériences se transmettent, les interdits sautent. Lire la Suite

fourchette à la une

Le Père Fourchette
de (, 56 min)
Thématiques : ,

Félix Rozen est un artiste peintre « coté ». Depuis quarante ans, tous les matins, il se donne rendez-vous dans son atelier et se met au travail. J’ai assisté régulièrement à sa pratique entre 1970 et 1983. Ensuite, à 13 ans, je me suis éloignée.
Je retourne dans son atelier après toutes ces années et remonte le fil de son travail en même temps que celui de notre histoire. Lire la Suite

aurélie5

Il était temps de revenir
de (, 52 min)
Thématiques : ,

J’ai croisé un soir le chemin de Salika. Tout de suite, j’ai été troublée par cette femme. J’ai pu découvrir à travers elle un vécu, une histoire totalement différente de la mienne ; une façon de penser, de vivre que je ne connaissais pas. Ensemble, nous avons rêvé, désiré, nous nous sommes projetées…Elle m’a alors raconté son projet : retourner vers sa terre d’enfance après une rupture de 25 ans (mon âge) pour comprendre, renouer avec son passé, se réconcilier avec les siens, vivre plus sereinement. Ou peut-être, tout simplement pour « aller voir ». Lire la Suite

denis une

“Se rappeler“…etc. Maurice Denis, décorateur.
de (, 52 min)
Thématiques : ,

« Se rappeler » : une formule concise qui fait écho à la méthode employée par Maurice Denis pour consigner au quotidien ses pensées dans un précieux journal qui ne le quittait jamais. Pour tracer un portrait sensible du peintre, la réalisatrice s’inspire très librement de ce journal, de photos inédites, et bien évidemment des décors, pour beaucoup monumentaux et encore in situ, qui ont jalonné son oeuvre. Lire la Suite